Partager

 

Expert judiciaire

Mis à jour le 26 mai 2020
par « direction de l'information légale et administrative »


Un expert judiciaire est sollicité pour donner au juge un avis sur des points techniques précis. Il y a des experts dans des domaines très variés (médecine, accidentologie, architecture, ....). L'expert peut être désigné par le juge ou par les parties au procès. Son avis ne s'impose pas au juge, qui reste libre dans la façon de l'intégrer dans sa décision. La rémunération de l'expert est incluse dans les frais du procès.

Désignation

Les experts sont spécialisés dans des domaines très variés : médecine, nuisances sonores, accident automobile, bâtiment...

Les juges peuvent faire appel aux experts inscrits sur des listes.

Il y a une liste nationale d'experts par spécialité, dressée par la Cour de cassation, et une liste propre à chaque Cour d'appel, en matière pénale et en matière civile.

Les parties à un litige peuvent également contacter directement ces experts.

Expert judiciaire

Cour d'appel

cour_appel

Les parties à un litige peuvent aussi choisir un expert qui n'est pas inscrit sur les listes de la Cour de cassation et des cours d'appel (par exemple, leur médecin personnel). Si l'expert n'est pas inscrit sur une liste, il devra prêter serment devant le juge au moment de son audition.

Valeur d'une expertise

Le juge n'est pas obligé de partager les constatations de l'expert ou de suivre ses conclusions, même s'il s'agit d'un expert inscrit sur une liste. Le juge reste libre de sa décision.

Rémunération

La rémunération des experts est incluse dans le coût du procès (particuliers).

Dans le cadre d'un procès civil, ce coût peut être mis à la charge d'une des parties, généralement celle qui a perdu le procès. Ce coût peut être couvert par l'aide juridictionnelle (particuliers) si la partie perdante remplit les conditions pour en bénéficier. (particuliers)

Dans le cadre d'un procès pénal, ce coût est assumé par l'État.