Partager

La politique de la Ville

dernière mise à jour le 03.02.2017

Ajouter aux favoris

La politique de la Ville correspond à l’ensemble des politiques et actions à la fois urbaine et sociale mises en place par les pouvoirs publics en faveur des quartiers « dits » défavorisés et de leurs habitants.

Cette politique vise à réduire les inégalités entre les territoires et à revaloriser ces lieux, notamment en contribuant à l’amélioration des conditions de vie des habitants. Elle intervient dans tous les aspects de la vie quotidienne des habitants : éducation, lien social, sécurité, emploi…

Les territoires concernés

Depuis le 1er janvier 2015, les Zones Urbaines Sensibles (ZUS) laissent place aux nouveaux périmètres des quartiers prioritaires  de la politique de la Ville. Ces derniers sont définis par le décret n° 2014-1750 du 30 décembre 2014.

A Châlons-en-Champagne, les périmètres retenus (voir ci-dessous) concernent les quartiers Ouest et Sud de Châlons-en-Champagne. Désormais, c’est à destination de ces territoires et des habitants de ces lieux que les financements spécifiques et des actions au titre du contrat de ville seront dirigés.

Les quartiers Schmit, Vallée-Saint-Pierre, Beauséjour, Valmy, Saint-Dominique de Châlons-en-Champagne; le quartier Vauban-Baudelaire de Saint-Memmie ; le quartier Les Collines de Fagnières, ne sont plus retenus comme étant des quartiers prioritaires. Il s’agit maintenant de quartier en veille active, territoires pour lesquels une attention est maintenue.   

Le Contrat de Ville

La politique de la Ville est mise en œuvre à travers un Contrat de Ville, document cadre, définissant des objectifs autour de trois piliers :

  • Cohésion sociale (éducation, lien social, petite enfance, santé, accès aux droits…)
  • Cadre de vie et rénovation urbaine (amélioration du cadre de vie, image des quartiers, logement, prévention de la délinquance…)
  • Développement économique et emploi (accès à l’emploi, formation, installation d’entreprises/commerces…)

Ce contrat veille aussi à traiter les questions d’égalité femmes-hommes, de lutte contre les discriminations et celles liées à la jeunesse.

Le Contrat de Ville est le document qui fixe les objectifs à atteindre en 2020 pour les quartiers dits « prioritaires » (exemple : réduire le taux de chômage, favoriser la réussite scolaire des élèves…).

Les services de l’Etat, la Communauté d’Agglomération et la Ville de Châlons-en-Champagne, le Conseil Régional, le Conseil Départemental, les bailleurs, ainsi que d’autres acteurs institutionnels (acteurs économiques et de l’emploi, du logement, de l’action sociale) et la société civile (association et habitants des quartiers prioritaires) ont élaboré ensemble ce contrat durant le 1er semestre 2015.

L’Etat, la Communauté d’Agglomération et la Ville de Châlons-en-Champagne, le Conseil Régional, le Conseil Départemental, Plurial Novilia, Renaissance Immobilière Châlonnaise, Châlons-en-Champagne-Habitat, ICF Habitat, Pôle emploi, l’Agence Régionale de Santé, la Caisse d’Allocations Familiales, la Caisse des Dépôts, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, l’EPIDE de Saint-Quentin sont signataires de ce contrat de ville. Certains signataires ont pris des engagements dans leur domaine pour les quartiers prioritaires de la Ville de Châlons-en-Champagne.

Appel à projets du contrat de ville

L’Etat, la Communauté d’Agglomération et la Ville de Châlons-en-Champagne disposent d’une enveloppe financière de crédits spécifiques et lancent dans ce cadre un appel à projets sur la base du contrat de ville. L’objectif est de financer des actions concrètes permettant d’atteindre les objectifs fixés dans le contrat de ville.


Les orientations de l’appel à projets concernent les thématiques suivantes :

  • Réussite éducative des jeunes des quartiers prioritaires
  • Citoyenneté et solidarités
  • Amélioration du cadre de vie
  • Image et attractivité des quartiers
  • Prévention de la délinquance et aide aux victimes
  • Emploi
  • Développement économique

Les associations, collectivités et organismes publics proposant des actions répondant aux orientations stratégiques peuvent présenter leur projet. Le public cible de ces actions est les populations des deux quartiers prioritaires.


Le soutien proposé par les collectivités peut être d’ordre financier, matériel ou technique.
Pour l’appel à projets 2017 du contrat de ville, la date limite de dépôt des projets est fixée au vendredi 30 décembre 2016. Le projet est ensuite instruit conjointement par la Communauté d’Agglomération, les services de l’Etat, et d’autres partenaires qui rendent un avis d’attribution ou non de subvention pour la réalisation du projet.  


L’équipe de maîtrise d’œuvre urbaine et sociale de la Communauté d’Agglomération est à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller dans l’écriture et le dépôt de vos projets.

Le saviez-vous

En 2016, 50 actions, dans le cadre de l'appel à projets du Contrat de Ville, ont été financées.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?